Deux grandes marques sous la même égide

Heikki Kyöstilä

La transaction KaVo de Planmeca a suscité beaucoup d’intérêt et de nombreuses questions. Le Directeur général de Planmeca Heikki Kyöstilä s’exprime dans un entretien sur les raisons qui ont débouché sur cette transaction, et fait part de son opinion sur l’avenir commun des entreprises.

Comment Planmeca en est arrivée à racheter les activités units et instruments dentaires de KaVo ?

Heikki Kyöstilä: La décision était plutôt logique, et d’un autre côté, assez personnelle pour moi, en dépit des apparences. Je connais KaVo et ses produits depuis déjà de nombreuses années, notamment lorsque je travaillais encore comme représentant des ventes, donc déjà bien avant la fondation de Planmeca.

J’ai toujours considéré KaVo comme une entreprise excellente et comme un concurrent à prendre au sérieux. Ces deux entreprises ont connu une belle croissance avec les mêmes points de départ : KaVo a longtemps été une entreprise familiale, ce que Planmeca est toujours aujourd’hui. De plus, l’orientation client est fortement présente dans les activités des deux entreprises.

Je connais personnellement les propriétaires de KaVo de longue date, les familles Kaltenbach et Hoffmeister. Je considère qu’en raison de nos profils d’entreprises familiales, nos cultures d’entreprise sont semblables sur de nombreux points ; en effet, nous avons réussi à nous développer de manière exceptionnelle avec nos propres ressources. Dans les deux entreprises, la croissance a permis de planifier, de prendre des décisions autonomes, de miser sur les innovations technologiques et la qualité, et avant tout sur l’engagement de nos employés.

Lorsque j’ai eu l’occasion de réunir la traditionnelle et puissante activité units et instruments dentaires de KaVo à la famille Planmeca, j’ai vu là en premier lieu un énorme potentiel pour les deux entreprises. Comme de nombreuses fois auparavant, au courant des 50 années d’existence de Planmeca, j’ai saisi l’occasion grâce aux opportunités sur le long terme.

Quelles sont les nouvelles opportunités concrètes pour Planmeca et KaVo à l’issue de cette acquisition ?

Kyöstilä: En bref, nous allons disposer de deux grandes marques sous la même égide. Planmeca et KaVo occupent une solide position sur de nombreux marchés. Au niveau mondial, chacune a ses propres priorités et points forts, et l’accès à différents marchés. Notre objectif est de miser ensemble sur ces synergies.

La concurrence pour attirer la clientèle et entre les produits est très présente sur certains marchés. Elle peut toutefois être une chose positive, et inciter nos sociétés à offrir les meilleures solutions adaptées aux cliniques dentaires. La réussite de Planmeca et KaVo repose uniquement sur la satisfaction de nos clients. Nous devons être en mesure de leur offrir les meilleurs produits et les meilleurs services par le biais de nos distributeurs.

Je pense donc qu’une concurrence saine, en particulier dans le cas d’un achat spécial et du service technique, sera bénéfique pour les utilisateurs finaux, les cabinets dentaires et les laboratoires dentaires. C’est pour cette raison que je souhaite également maintenir par la suite ces deux entreprises comme deux marques indépendantes, dont les gammes de produits se complètent.

Planmeca et KaVo ont de solides services de développement produit, chez qui travaillent plus de 100 experts expérimentés et novateurs. Je pense que la coopération offrira un énorme potentiel et permettra de développer de nouvelles solutions innovantes. Le savoir-faire et les points forts en développement produit de nos entreprises se complètent dans tous les domaines. La coopération donnera certainement le jour à de nouvelles gammes de produits et flux de travaux orientés sur les utilisateurs, notamment pour les solutions numériques.

Les produits développés selon les besoins des clients et qui sont utilisés au quotidien dans les cabinets dentaires seront des éléments clés pour la réussite future. Planmeca a toujours eu à cœur de proposer des produits de très haute qualité ; KaVo a également toujours misé sur la qualité. Nous nous concentrerons sur cela aussi à l’avenir.

L’union de deux grandes marques et de sociétés traditionnelles constitue toujours un grand défi. Comment deux concurrents peuvent-ils devenir de solides partenaires ?

Kyöstilä: L’alliance de sociétés impose toujours des défis. La majeure partie de ceux-ci comprennent la combinaison de la culture d’entreprise, de l’histoire, des modes de pensée et des règles tacites. Dans notre cas, le défi sera limité, car nous aurons des possibilités de mener un partenariat réussi : Planmeca et KaVo ont un héritage et philosophie d’entreprises familiales semblables. Les deux sociétés emploient également un personnel compétent qui est véritablement fier de son entreprise et de ses produits.

La concurrence mutuelle profitera certainement à nos clients. Par ailleurs, nos gammes de produits se compléteront. Parallèlement, nous accélérerons ensemble les processus d’innovations techniques et l’optimisation constante des flux de travaux de l’industrie dentaire. En tant qu’entreprise familiale, notre ADN repose sur une prise de décision basée des objectifs à long terme, ainsi que sur une relation privilégiée avec nos clients ; cela constituera également notre philosophie pour notre réussite future.

Rédigé par : Mari Koivunen